Mémoire de masse: le coté moral et affectif de l'histoire