Métaphore et traduction. La rêverie bachelardienne en italien