Les mots de l’étranger dans “L'Écriture ou la vie” de Jorge Semprun